Théâtre Infos pratiques Les +

 

Vendredi 13 mars 2015 | 20h30

Durée : 50 min

 

Le mois de Marie (Un lever de rideau)

Cie Rosa M. - Thomas Gaubiac

De Thomas Bernhard

Nous sommes dans un appartement kitch des années cinquante. Deux bigotes y entrent, bien décidées à répéter les chants de la messe : une première un peu neuneu dans son imper trop petit, la seconde très coincée. Pendant 25 minutes, pas un mot ne sera prononcé, mais la salle, elle, s'amuse franchement devant ces deux spécimens très baroques. Des étrangers dans la rue ? Il n'en faut pas moins pour déclencher la discussion autour de la disparition de M. Geissratner, un bel homme renversé par un Turc. Au rire franc du burlesque succède un rire jaune : leur grotesque ne révèlera que mieux leur monstruosité.

"Thomas Gaubiac est un observateur esthète dont l'humour corrosif décape n'importe quelle position des plus réac'. Il s'attelle, par des comiques de situations, à montrer l'absurde d'une vie dénuée de sens. On est chez Tati : chaque geste, même infime - un clin d'œil, un pincement de lèvres - est d'une précision diabolique et déclenche le fou rire. Le reste de la pièce n'est pas en reste : le propos est grinçant, servi deux comédiennes époustouflantes. Un rire contre la bêtise" (Julia Blanchi, Théâtrorama, 18/10/2013).

Un ovni à la Deschiens et un petit chef-d'œuvre de drôlerie et d'intelligence.

Traduction : Claude Porcell © L'Arche Editeur | Mise en scène : Thomas Gaubiac | Avec : Christine Joly et Marion Maret | Collaboration artistique : Florence Lecci | Costumes : Anne Bothuon | Conseil scénographique & lumière : Nicolas Simonin | Sons : Vanessa Court | Production : Rosa M. | Co-production : Espace Soutine-Lèves. Le spectacle bénéficie des aides au projet de la Région Centre et de la Ville de Chartres, est soutenu par la FOL 28 et bénéficie d'une résidence de création à l'Espace Soutine-ville de Lèves financée par la DRAC centre | La Cie est subventionnée par le Conseil Général d'Eure-et-Loir.
© Nicolas Simonin