mardi 18 janvier
20h30

Durée : 1h15 environ

6/12/17 €
à partir de 11 ans

Où je vais la nuit

Compagnie Maurice et les autres

 

Orphée est un musicien. Eurydice, sa femme, est une nymphe. Le jour de leurs noces, elle est mordue par un serpent et meurt aussitôt. Orphée, désespéré, obtient des dieux l’autorisation d’aller la chercher aux Enfers. La seule condition est que leurs deux regards ne se croisent jamais. Il échoue, il la regarde, et Eurydice meurt une seconde fois. 

La puissance des chefs d'œuvres

Depuis sa création, la compagnie Maurice et les autres navigue entre théâtre 
et musique, s’affranchissant des répertoires et des codes traditionnels
de la représentation. Elle livre ainsi une lecture actuelle de l’œuvre de Gluck
avec la volonté de lui donner un éclairage joyeux et immédiat.

La musique, au premier plan, traverse le registre pop autant que lyrique,
symbolisant dans cette œuvre la coexistence de deux mondes, celui des enfers et celui des vivants. 

En coréalisation avec l'OARA    
 


Librement adapté de l’opéra Orphée et Eurydice de Christoph Willibald Gluck. Mise en scène : Jeanne Desoubeaux.
Avec : Jérémie Arcache, Benjamin d’Anfray, Cloé Lastère, Agathe Peyrat. Costumes et scénographie : Cécilia Galli. Collaboration artistique et musicale : Martial Pauliat. Création musicale et arrangements : Jérémie Arcache,
Benjamin d’Anfray et Agathe Peyrat. Création lumières : Thomas Coux. Création son : Warren Dongué.
Production : Compagnie Maurice et les autres. Coproduction : Théâtre de l’Union-CDN de Limoges, Scène nationale d’Orléans, Théâtre de Thouars-Scène conventionnée, Les 3T-Scène conventionnée de Châtellerault, Le Gallia-Scène conventionnée de Saintes.
Avec le soutien du Théâtre de Lorient-CDN, du Théâtre du Cloître-Scène conventionnée de Bellac en partenariat avec la Ferme de Villefavard en Limousin, de L’Abbaye aux Dames de Saintes et de l’OARA (Office artistique de la région Nouvelle-Aquitaine). Aide à la création de la DRAC Nouvelle-Aquitaine. La compagnie Maurice et les autres est soutenue et financée pour son projet par la Région Nouvelle-Aquitaine.

© Elios Noël