samedi 27 mars
20h30

Durée : 1h

6/12/17 €

 

Queen Blood

Ousmane Sy

 

 

Dans ce ballet urbain, entre légèreté et ancrage pulsionnel, Ousmane Sy explore les énergies et les gestes féminins. Les danseuses de son groupe Paradox-Sal déploient leurs virtuosités techniques pour révéler ou questionner ce que peut être la féminité, assumée ou subie, à travers la danse et le mouvement.

La singularité de ce collectif de jeunes danseuses vient du mélange de cultures et des styles de danse. Elles sont sept reines à venir de tous les styles du hip-hop. Elles sont la maîtrise parfaite de l’afro house spirit, passerelle entre modernité et tradition en musique comme en danse.

 Wonder women 

Sur des boucles électro, d’abord en contre-jour, indistinctes, les danseuses reprennent les codes véloces et musculeux du hip-hop pour mieux s’en détacher ensuite.
Sur Nina Simone, elles se défont des artifices et stéréotypes jusqu’à déborder 

du cadre. Fières et libres.

Ousmane Sy marque le monde du hip-hop dans les années 1990 avec les Wanted Posse. Depuis, il a fondé sa propre structure pour développer la house dance,
une des danses dites « debout », aux jeux de jambes impressionnants.

 


Chorégraphie : Ousmane Sy. Assistanat chorégraphie : Odile Lacides. Sept interprètes parmi Allauné Blegbo, Nadia Gabrieli-Kalati, Linda Hayford, Nadiah Idris, Anaïs Imbert-Cléry, Odile Lacides, Cynthia Lacordelle, Audrey Minko, Stéphanie Paruta. Lumière : Xavier Lescat. Son et arrangements : Adrien Kanter. Costumes : Hasnaa Smini. Remerciements : Allauné Blegbo et Stéphanie Paruta. Une création All 4 House. Production : Garde Robe. Production déléguée : CCNRB. Le Centre chorégraphique national de Rennes et de Bretagne, dirigé par le collectif FAIR-E, est une association subventionnée par le ministère de la Culture-DRAC Bretagne, la Ville de Rennes, La Région de Bretagne et le Conseil départemental d’Ille-et-Vilaine. Coproductions : Initiatives d’Artistes en Danses Urbaines I Fondation de France - La Villette 2018, La Villette 2019, Centre de la danse P. Doussaint GPS&O, Centre chorégraphique national de La Rochelle I Compagnie Accrorap - Kader Attou et Centre chorégraphique national de Créteil et du Val-de-Marne I Compagnie Kafi, direction Mourad Merzouki dans le cadre de l’accueil studio. Avec le soutien de la DRAC Ile-de-France au titre de l’aide au projet 2017, l’ADAMI, Arcadi Ile-de-France, la Ville de Paris au titre de l’aide à la résidence 2018, Initiatives d’Artistes en Danses Urbaines - Fondation de France - La Villette 2017, 2018 et 2019, la Maison Daniel Féry - maison de la musique de Nanterre, la Ville
de Lille - Maisons Folie – FLOW et la Spedidam. Cette oeuvre a reçu le 3e prix et le prix de la technique du concours Danse élargie 2018 organisé par le Théâtre de la Ville – Paris et le Musée de la danse – Rennes, en partenariat avec la Fondation d’entreprise Hermès.

© Thimothée Lejolivet