Théâtre (de) classe Infos pratiques Les +

 

mercredi 13 novembre 2019 | 20h30

Durée : 1h10

6/12/17 €

La violence des riches

Cie Vaguement compétitifs
Guillaume Bailliart

 

Porter à la scène les travaux des sociologues militants Monique et Michel Pinçon-Charlot sur les ultra-riches peut être à la fois vivant, drôle et percutant.

Des téléphones, des tests à remplir, des affiches sur des cordes à linge, des rubans de signalisation, et même du champagne... Il n'en faut pas plus à Guillaume Bailliart
(on n'a pas oublié son incroyable Tartuffe aux 3T), qui signe une mise en scène très rythmée, et Stéphane Gornikowski, concepteur, pour dénoncer, avec une bonne humeur communicative, la violence sociale. Ici, pas de cours magistral, ni de démonstration économico-rébarbative, mais des vérités de bon sens entre quelques explications de base, des paires de lunettes et des perruques qui suffisent pour souligner des situations très concrètes ou la parole de quelques-unes des fortunes écrasantes (Liliane Bettencourt ou Serge Dassault).

La violence des riches est la description scrupuleuse d'un ordre des choses injuste. L'inventif Guillaume Bailliart fait la preuve que l'on peut rire de tout, mais, avec ses perspectives positives et ses utopies citoyennes, pas n'importe comment.


Avec le soutien de l’ONDA   

“Poursuites” avec l'équipe artistique à l'issue de la représentation



Conception et écriture : Stéphane Gornikowski. Mise en scène : Guillaume Bailliart. Avec : Lyly Chartiez-Mignauw, Grégory Cinus, Malkhior. Création lumière : Annie Leuridan. Scénographie : Marilyne Grimmer et Yvonne Harder. Régie : Caroline Carliez et Fred Flam. Collaboration à la mise en scène : Etienne Gaudillère. Chargée de production, diffusion, médiation et relations avec les publics : Manon Marlats. Participation artistique : Laurent Hatat et Jeanne Menguy.
Production : Vaguement Compétitifs. Coproduction : Ville de Lille-maison Folie de Wazemmes, Maison des métallos-établissement culturel de la ville de Paris, Fondation Syndex, Colères du présent. Soutien : DRAC Hauts-de-France, Conseil départemental du Pas-de-Calais, Ville de Lille, Région Hauts-de-France (festival d’Avignon 2018), Espace Culture de l’Université de Lille-Sciences et Technologies, festival Latitudes Contemporaines, Théâtre Massenet de Lille, Comédie de Béthune-Centre Dramatique National Hauts-de-France, Vivat d’Armentières. Avec le soutien, l’engagement et l’énergie de Monique Pinçon-Charlot et de Michel Pinçon. Avec le soutien de nos donateurs de la plateforme Proarti. Avec l’aimable autorisation des éditions La Découverte.

© Georgia Robin