Le Festin - Cie Anne-Laure Liégeois

“Le 29 février 1609 sur le Grand Pont de Châtellerault, qui coupe la Vienne, Henri Chamoullaud récemment rentré d'un voyage qui l'avait conduit en Espagne, rêvait aux plaines de la Mancha, qu'il avait découvertes sous la plume d'un certain Cervantes. Sans doute son Don Quichotte aurait pu parcourir aussi les routes du Poitou et prendre Dissay pour une auberge.

Le 17 avril 1912, Cécilia Gouyoux était montée tout en haut de la tour nord de l'église Saint Jacques, pour pouvoir tout à son aise, les yeux cerclés de forts verres noirs, observer l'éclipse de soleil qu'on annonçait “perlée”. À des milliers de kilomètres d'elle, Giovanni Pastore murmurait son prénom regardant tranquillement les étoiles glisser dans l'eau, il se laissait doucement descendre avec le grand escalier du Titanic dans les eaux froides de l'Atlantique.

Le 28 mars 1974, à la pompe à essence de l’avenue Pierre Abelin, Martine Pichard se demandait jusqu'où irait cette inflation du prix du pétrole. À 2 635 km de là, Nicolae Ceausescu faisait briller la paire de chaussures qu'il porterait ce soir pour son sacre. Il serait conducator.

Venir à Châtellerault c'est apporter nos histoires, Don Quichotte, The Great Disaster, Les Époux. C'est mêler ces histoires à celles qu'on imagine être les histoires de ceux qui habitent pour un soir ou plusieurs, le théâtre. C'est ensemble réinventer ces histoires et en inventer de nouvelles. C'est ça être associés !”

Olivier, Agnès, Lise, Alexandre, Charles, Mathilde, Dominique et Anne-Laure 
sont huit nouveaux 3-Téiens-Châtelleraudais. Prêts pour raconter le monde

 

Anne Laure Liégeois


Metteur en scène, Anne-Laure Liégeois signe aussi la scénographie et les costumes de ses spectacles. Elle s’intéresse particulièrement au thème du pouvoir et du jeu des corps, et tisse un lien privilégié avec la peinture et le cinéma.

En 1992, elle traduit Le Festin de Thyeste de Sénèque et l’adapte pour la scène. Puis elle crée Le Fils de Christian Rullier, avec 50 comédiens. Embouteillage (2000), spectacle de route pour 27 auteurs, 50 acteurs et 35 voitures, ou Ça (2005), vaste dispositif pour plaine et clairière, illustreront son goût pour ces expériences déambulatoires. En 2003, elle est nommée à la direction du Centre Dramatique National d’Auvergne qu’elle quitte en 2011 à la fin de ses trois mandats.

Entre 2010 et 2013, elle crée à La Comédie Française, Burn Baby Burn de Carine Lacroix, Le Bruit des os qui craquent de Suzanne Lebeau, Une Puce, épargnez-la de Naomi Wallace (entrée au Répertoire), La Place Royale de Corneille.

Ses mises en scène font autant appel à des textes contemporains (Patrick Kermann, Rémi De Vos, Roland Dubillard, Georges Perec...) qu’à ceux d’auteurs du répertoire : Molière (Don Juan), Euripide (Electre), Marivaux (La Dispute), Sénèque (Médée), Christopher Marlowe (Edouard II)...

Elle travaille actuellement sur un texte de Büchner : Lenz et sur Les Soldats de Lenz (2017) que nous verrons la saison prochaine aux 3T.

Le Festin est subventionné par le Ministère de la Culture. Anne-Laure Liégeois est artiste associé au Volcan-Scène Nationale du Havre et aux 3T–Théâtres de Châtellerault. Le Festin vient de recevoir le nouveau label de “Compagnie nationale” décerné par l’État, Ministère de la Culture et de la Communication.
www.lefestin.org