Musique de chambre avec récitant Infos pratiques Les +

 

Dimanche 15 novembre 2015 | 16h

Durée : 1h10

6/9/12/17 €

EXPÉRIENCE N°6

Frissonner de jalousie

lA sONatE à kReUtZEr

Ensemble Musique Oblique - Laurent Rey


Nous n'avons pas peur. En ces jours de deuil national, nous pensons évidemment à toutes les victimes, et notamment à celles qui assistaient à un concert de musique au Bataclan, lieu de culture. Ce dimanche, en accord avec les artistes et le festival Automne Musical, en lien avec nos élus locaux et nationaux, nous prendrons nos dispositions et maintiendrons ce concert, parce que l'art est la plus belle chose du monde, et que le fréquenter nous sauvera de la Bêtise, de la Violence et de l’Ignorance.
 
"Face à l'effroi, il y a une Nation qui sait se défendre, sait mobiliser ses forces et, une fois encore, saura vaincre les terroristes"
François Hollande, Président de la République française, 14 novembre 2015

 


Concert co-réalisé avec le festival Automne Musical du 5 au 15 novembre  2015.

En 1889, Tolstoï termine sa nouvelle La Sonate à Kreutzer : Pozdnychev, séducteur invétéré, choisit la jeune fille la plus pure pour se marier. L’incompréhension dans le couple fait place au dédain puis à la haine. Pozdnychev présente alors Troukhatchevski, un excellent joueur de violon, à sa femme. Lors de la soirée, Troukhatchevski et sa femme jouent la brillante Sonate à Kreutzer de Beethoven. La soirée est une réussite, mais Pozdnychev ressent la morsure de la jalousie

À la fois crime amoureux, étude de mœurs et critique sociale, le court roman fait l’effet d’un coup de tonnerre dans la haute société russe. Immédiatement interdite par la censure du Tsar, il circule sous le manteau à des milliers d’exemplaires.

Bouleversé par le texte, Janáček s’en inspire pour composer en 1923 son beau, profond et premier quatuor à cordes, véritable opéra sans paroles.

Hantant son rôle, le comédien Laurent Rey, ancien de la Comédie française, et l’Ensemble Musique Oblique mettent brillamment en lumière ces trois œuvres mêlées.

Adaptation et mise en espace : Laurent Rey | Ludwig van Beethoven : Sonate à Kreutzer op.47, Adagio sostenuto – presto | Leoš Janáček : La Sonate à Kreutzer | Ludwig van Beethoven : Sonate à Kreutzer op.47, Finale.
©DR