du 29 mars au 2 avril

Durée : 1h15 environ

Crossing the walls

CRR de Grand Poitiers et Bordeaux

 


Les murs sont multiples, récurrents, ils séparent, protègent, empêchent de voir ou d’être vu, ils excluent ou rassurent.

Dans notre société de libre circulation, les murs prennent différentes formes, symboliques ou bien réelles et paradoxalement semblent devenir l’élément de référence du 21e siècle. Peut-être sont-ils aussi dans nos têtes, ces murs. Ce sont sans doute les plus puissants. Il appartient alors au théâtre d’ouvrir de grandes brèches et de poursuivre son œuvre de décloisonnement.

 Peut-être la liberté ? 

Trois textes contemporains sont rassemblés ici pour aborder la notion d’enfermement, et plus largement les questions d’appartenance ou non à une société, les questions
de violence 
et d’exclusion.

La création de Crossing the walls est accompagnée par Sandrine Hutinet et François Martel, deux artistes-pédagogues dont le but est d’amener les élèves-comédiens
vers une émancipation artistique, en convoquant leur imaginaire et en les impliquant collectivement dans l’élaboration et la réalisation de ce projet.

Cette création s’est construite autour d’un choix de trois textes issus du label d’écriture Jeunes textes en liberté.

D’après : Terres closes de Simon Grangeant, Parc des expulsions de Marine Bachelot Nguyen, Eldorado dancing de Métie Navajo. Mise en scène : Sandrine Hutinet et François Martel. Avec les élèves comédiens en classes à orientation professionnelle des CRR de Grand Poitiers et Jacques Thibaud de Bordeaux.

© Claude Vautrin