Cie du Veilleur | Matthieu Roy

Même les chevaliers tombent dans l'oubli

MARDI 1er AVRIL 2014 | 18H30


Durée : 50 min

Cie du Veilleur | Matthieu Roy

Même les chevaliers tombent dans l'oubli

Tout a commencé le jour où la maîtresse a dit à Mamadou : "Parle-nous de ta culture". Mais du haut de ses huit ans, Mamadou n'a qu'une seule envie : se fondre dans la masse, passer aussi inaperçu que les autres enfants de Seine-Saint-Denis. Dans la même classe, il y a elle : George. Elle est blanche et elle aurait adoré que la maîtresse lui pose la question, parce qu'elle en a des histoires à raconter sur ses origines. Ça ne se voit pas beaucoup, mais elle est africaine. C'est ce qu'elle se dit. Depuis toute petite, elle se sent noire. Elle sent qu'elle n'est pas d'ici, qu'il y a eu comme une erreur de livraison de lieu et de peau.

En nous racontant l'histoire de cette petite fille en quête d'identité, Gustave Akakpo répond à une envie très forte d'écrire sur la fratrie, la famille : ce lieu particulier que personne ne choisit et qui est pourtant le premier microcosme ou s'exerce notre rapport au monde. Que se passe-t-il lorsque déjà tout petit, on se sent étranger à son corps, à sa famille et à sa culture ? A-t-on le droit de se choisir d'autres origines que celles de sa généalogie ?

Pour résoudre cette énigme, deux personnalités "étrangères", l'une française, et l'autre béninoise, prennent en charge les deux facettes du corps de la jeune fille. On fait confiance au très talentueux Matthieu Roy pour cette création au casting international.

À partir de 8 ans.

« Gustave Akakpo pose non seulement cette question essentielle de l'altérité, de l'assimilation et de  l'intégration mais lance également, dans la forme, un défi à la mise en scène : peut-on changer de peau et comment ? Pour résoudre cette énigme centrale posée par la pièce, j'ai fait le choix de réunir sur un même plateau deux personnalités « étrangères » pour prendre en charge les deux facettes du corps de la jeune fille. J'ai engagé deux jeunes comédiennes, l'une française - Charlotte van Bervesseles - et l'autre béninoise - Gisèle Adandedjan - pour jouer ensemble le rôle de George. Un autre comédien béninois - Carlos Dosseh - interprètera le rôle de Mamadou. Les autres personnages (le chœur des enfants et la mère de George) seront traités comme des ombres blanches sur fond noir, projetés sur un mur d'écrans mobiles. Pour ces trois jeunes comédiens - formés au Conservatoire de Paris et à l'Ecole Internationale de Théâtre du Bénin - cette création suivie d'une tournée de 30 représentations en Ile-de-France et en Poitou-Charentes va favoriser leur insertion professionnelle. »

Matthieu Roy / Janv. 2013

Pour tout savoir sur la Cie du Veilleur

Distribution franco-béninoise avec : Gisèle Adandedjan, Charlotte van Bervesseles, Carlos Dosseh et la participation de Claire Aveline | Mise en scène : Matthieu Roy | Collaboration artistique : Johanna Silberstein | Assistante-stagiaire mise en scène : Marion Lévêque | Scénographie : Gaspard Pinta | Décors : Ateliers du Moulin du Roc - Scène Nationale de Niort | Costumes : Noémie Edel | Lumières : Manuel Desfeux | Espace sonore : Mathilde Billaud | Vidéo : Nicolas Comte | Régie générale et lumières : Manuel Desfeux | Régie son : Adrien Kanter | Production : Cie du Veilleur | Coproduction : Conseil Général de Seine-Saint-Denis, Théâtre des Bergeries Noisy-le-Sec, Forum - Scène conventionnée de Blanc-Mesnil, Théâtre du Fil de l'eau – Pantin, Théâtre Jacques Prévert d'Aulnay-Sous-Bois, Espace Georges-Simenon Rosny-sous-Bois, Espace 1789 - Saint-Ouen, Théâtre de Thouars - Scène conventionnée, Moulin du Roc - Scène Nationale de Niort. Avec la participation artistique du Jeune Théâtre National (JTN) | Avec le soutien de l'Institut Français, de la Région Poitou-Charentes, du DICREAM, de la Fondation Zinsou, de l'Ecole Internationale de Théâtre du Bénin | Commande d'écriture pour le jeune public du Conseil Général de Seine-Saint-Denis et des théâtres de Noisy-le-Sec, Blanc-Mesnil, Pantin, Aulnay-sous-Bois, Rosny-sous-Bois et Saint-Ouen | La Cie du Veilleur est conventionnée par le Ministère de la Culture et de la Communication - DRAC Poitou-Charentes, la Région Poitou-Charentes, le Conseil Général de la Vienne et subventionnée par la Ville de Poitiers.

Rencontre

avec Matthieu Roy

Les 3T-Théâtres de Châtellerault, en partenariat avec le réseau des bibliothèques de la communauté d'agglomération du Pays Châtelleraudais, organisent une rencontre avec Matthieu Roy, metteur en scène de la pièce Même les chevaliers tombent dans l'oubli (1er avril). L'occasion pour le metteur en scène de présenter son travail autour des questions d'identité, d'intégration et d'assimilation...

MATTHIEU ROY

Diplômé de l'Ecole Supérieure d'Art Dramatique du Théâtre National de Strasbourg (TNS) dans la section Mise en scène/Dramaturgie (groupe XXXVI, 2004/2007), il a travaillé avec de nombreux metteurs en scène au théâtre comme à l'opéra - Stéphane Braunschweig, Matthias Langhoff, Jean-François Peyret, Emmanuel Demarcy-Mota et Joël Pommerat - dans des maisons prestigieuses en France et à l'étranger. Il a suivi une master-class avec Krystian Lupa à Cracovie au Stary Theatre. Au cours de sa scolarité, il met en espace Little Boy de Jean-Pierre Canet et met en scène les deux premiers actes de Macbeth de Shakespeare, Léonce et Léna de Büchner et Drames de princesses d'Elfriede Jelinek. Au théâtre, il a été assistant à la mise en scène de Joël Pommerat sur Je tremble (1-2), créé au Festival d'Avignon 2008, de Michel Cerda et de Jacques David. À l'opéra, il collabore avec Richard Brunel sur Albert Herring de Britten en 2009, L'élixir d'amour de Donizetti en 2011 et Les noces de Figaro au Festival d'Aix en Provence en 2012.

Avec la Cie du Veilleur, Matthieu Roy a créé Drames de princesses d'Elfriede Jelinek, L'amour conjugal d'après le roman d'Alberto Moravia et Histoire d'amour (derniers chapitres) de Jean-Luc Lagarce. Dès 2009, il engage un compagnonnage avec l'auteur français Christophe Pellet dont il crée La conférence (2010), Qui a peur du loup ? (2011) et Un doux reniement (2012). À l'invitation de Ludovic Lagarde - directeur de la Comédie de Reims - il a participé au laboratoire de recherche et d'expérimentation sur les écritures sonores mené par l'IRCAM. Une lecture augmentée de Nous les vagues de Mariette Navarro a été présentée au 104 à Paris dans le cadre du Festival Manifeste 2012. En 2011, il commande une pièce à Mariette Navarro - Prodiges® - créée au Théâtre de Thouars en octobre 2012. La pièce sera traduite et présentée à l'Institut Français d'Ecosse dans le cadre du Fringe Festival d'Edimbourg en août 2013. Matthieu Roy a été choisi par le Conseil Général de Seine Saint-Denis ainsi que les théâtres de Noisy-le-sec, Blanc-Mesnil, Pantin, Aulnay-sous-Bois, Rosny-sous-Bois et St-Ouen, pour mettre en scène Même les chevaliers tombent dans l'oubli, commande d'écriture pour le jeune public à l'auteur togolais Gustave Akakpo - création et tournée au printemps 2013. En janvier 2014, il va créer Martyr de Marius von Mayenburg , traduit par Laurent Muhleisen, au TAP - Scène Nationale de Poitiers.

Très impliqué dans la transmission des outils de la création, Matthieu Roy intervient régulièrement dans les établissements scolaires (primaires, collèges, lycées). Il mène également des ateliers au Conservatoire et à l'Université de Poitiers. En 2009, il a mis en scène Le moche de Marius von Mayenburg et Notre pain quotidien de Gesine Dankwart avec les élèves de la 3ème promotion de l'EDT 91 de Corbeil-Essonnes ainsi que Macbeth de Shakespeare avec les élèves du Conservatoire supérieur d'art dramatique de Montpellier. Depuis 2012, Matthieu Roy est membre du Conseil Scientifique de l'EITB et intervient régulièrement auprès de la 3ème promotion Aimé Césaire. Il a mené un atelier autour de la pièce de Gustave Akakpo - Même les chevaliers tombent dans l'oubli - à l'automne 2012.

Plus d'infos sur le réseau des bibliothèques du Pays Châtelleraudais
Plus d'infos sur la Cie du Veilleur - Matthieu Roy

Rencontre

MAR 25/03/2014 | 19h00

Médiathèque Châtellerault Centre

Identités

par Miloud Kerzazi

À l'occasion de la venue du spectacle Même les chevaliers tombent dans l'oubli de la Cie du Veilleur - Matthieu Roy, les 3T et le réseau des bibliothèques du Pays Châtelleraudais s'associent et proposent Identités, une exposition du photographe châtelleraudais Miloud Kerzazi...
 

MILOUD KERZAZI
"Mon objectif : porter un regard de l'intérieur sur un espace urbain à travers une photographie sociale et militante. Photographier les habitants et les lieux quotidiens d'un quartier populaire avec soin et tendresse et faire connaître autant que possible les photographies ainsi produites. Mes photos sont le témoignage de la beauté et des richesses des habitants qui vivent dans ce quartier populaire. Ils peuvent à certains moments, comme George l'héroïne de la pièce de la Cie du Veilleur, ressentir un décalage entre leur identité propre et celle perçue par les autres".

 

 

Plus d'infos sur Miloud Kerzazi
 

Exposition

Du 18/03/14 au 12/04/2014

Médiathèque Châtellerault Centre

Café philo | collège Descartes

avec Gisèle Adandedjan et Marion Levêque

Tous les mois, les élèves de la classe journalisme du collège Descartes accueillent un intervenant extérieur, d'horizons différents (santé, culture, insertion,...) pour un échange d'expériences.

Vendredi 28 mars 2014 à 13h, ce sont Gisèle Adandedjan, comédienne, et Marion Lévêque, assistante de mise en scène du spectacle Même les chevaliers tombent dans l'oubli programmé le vendredi 1 avril 2014, au Nouveau Théâtre, qui viendront à la rencontre des élèves pour évoquer leur parcours, la pièce et mener un atelier lecture...

Gisèle Adandedjan & Carlos Dosseh
Gisèle Adandedjan & Carlos Dosseh ont été formés à l'École Internationale de Théâtre du Bénin à Cotonou (direction : Alougbine Dine). Ils ont rencontré Matthieu Roy en 2010 lors de la création de Qui a peur du loup ? de Christophe Pellet à la Fondation Zinsou dans le cadre du Festival International de Théâtre du Bénin. Ils rejoindront la Cie du Veilleur pour la création en France de Même les chevaliers tombent dans l'oubli de Gustave Akakpo au printemps 2013.

Toues les infos sur la Cie du Veilleur-Matthieu Roy
Retrouvez Keskon'Attend, sur le blog de la classe journalisme du collège Descartes

Atelier théâtre

LUN 31/03/2014 | 13H

Collège Descartes

Lecture, échange d'expériences

par Gisèle Adandedjan et Carlos Dosseh

À l'occasion de la venue du spectacle de la Cie du Veilleur - Matthieu Roy, Même les chaveliers tombent dans l'oubli (1er avril 2014), les deux comédiens béninois, Gisèle Adandedjan & Carlos Dosseh seront présents sur le territoire châtelleraudais pendant plus d'une semaine.

Ils travailleront, avec les jeunes du centre social, sur la lecture de scènes choisies du texte de Gustave Akakpo (échauffement et mise en voix). Cet atelier sera suivi d'un échange avec les comédiens.

théâtre

27/03/2014 | 17h30

Centre socio-culturel des Minimes

Intervention dans les ateliers théâtre du StudioLaBase

par Gisèle Adandedjan et Marion Lévêque

À l'occasion de la venue du spectacle de la Cie du Veilleur - Matthieu Roy, Même les chaveliers tombent dans l'oubli (1er avril 2014), les deux comédiens béninois, Carlos Dosseh et Gisèle Adandedjan, et Marion Lévêque, assistante de mise en scène seront présents sur le territoire châtelleraudais pendant plus d'une semaine.

Ils interviendront auprès des comédiens amateurs des ateliers théâtre du studio LaBase le mercredi 02 avril de 20h à 22h à la Taupanne.

Atelier théâtre

MER 02/04/14 | 20H

La Taupanne

Poursuites

avec Gisèle Adandedjan et Carlos Dosseh

Gisèle Adandedjan & Carlos Dosseh vous invitent à rester en salle à l'issue de la représentation du 1er avril. Une rencontre informelle pour partager vos impressions sur le spectacle, poser toutes les questions qui vous ont trotté dans la tête pendant la représentation ou simplement découvrir le parcours de ces deux comédiens béninois.

Rencontre

MAR 01/04/2014 | à l'issue de la représentation de 18H30

Nouveau Théâtre

Entretien avec Matthieu Roy
La Nouvelle République